• 033 04 43 01 59 60
  • robert@hurielnet.fr

Huriel Hier Aujoudhui

Huriel

Au siècle dernier, un grand vignoble constituait la principale richesse de la commune d'Huriel et la quasi totalité de la population vivait de la vigne, qui couvrait alors 1 200 hectares. En 1886, le phylloxéra a ravagé la vigne et aujourd'hui, seuls une dizaine d'hectares subsistent. Depuis la disparition de la vigne, la population d'Huriel est devenue essentiellement ouvrière et agricole
La commune conserve aujourd'hui deux vestiges de son histoire
: un donjon seigneurial et une église, jadis siège d'un prieuré bénédictin. Ces édifices remarquables, tous deux des XIe et XIIesiècles,sont classés l'un et l'autre monuments historiques.
Situation Géographique
Huriel est dans un paysage vallonné et boisé du Val de Cher Région d'Auvergne, Huriel fait partie du canton d'Huriel. Située à 330 mètres d'altitude 2663 habitants (appelés les Hurielois et les Huriéloises) résident sur la commune d'Huriel sur une superficie de 34,9 km² (soit 71,9 hab/km²). La plus grand ville à proximité d'Huriel est la ville de Montluçon à 10 km. La rivière la magieure est le principal cours d'eau qui traverse la ville d'Huriel.

A propos des Ecoles

Evolution au cours du 20e sciécle

Mairie_Huriel

mairie huriel

Les Ecoles

temps libre bibliothéque

DIVERS

Tourisme

point infotourisme

Un peu d'histoire

Par Simon Coiffier de Moret(1816)
HURIEL. Parmi les terres titrées du Bourbonnais tenait un rang distingué ; elle avait été la propriété et son château le séjour d'une famille puissante et illustre , la famille de Brosse, qui a donné un maréchal de France, des comtes de Penthièvre, et un duc d'Estampes ; cette famille possédait 3 dans le voisinage, Boussac , Sainte-Sévère, dont un ancien seigneur osa se révolter contre Louis le Gros, qui vint en personne lui faire la guerre. Parmi les nombreuses terres de la famille de Brosse , il paraît qu'Huriel fut distinguée, et que trois ou quatre générations y habitèrent et y choisirent leur sépulture. C'est à ces seigneurs sans doute que la ville dut son existence , elle n'était séparée du château que par des jardins ; le château n'a jamais été bien beau, même dans les temps gothiques; mais entouré de larges fosses pleins d'eau , il passait pour être fort